rénover sa maison gratuitement

Depuis plusieurs années déjà, l’État a mis en place différents dispositifs d’aides financières pour les travaux d’isolation. L’objectif ? Favoriser la transition énergétique de la société vers des modes de consommation plus respectueux de l’environnement et de la biosphère. Mais peut-on vraiment faire financer l’isolation de sa toiture et d’autres travaux d’aménagement thermique sans dépenser un euro ? C’est ce que nous allons voir.

l’isolation des combles : un investissement toujours rentable

30% des déperditions de chaleur s’effectuent par le toit, au sein d’une maison mal isolée. Le calcul est donc très simple… Isoler ses combles, même si vous fiancez vous-même les travaux, ne peut qu’être rentable à long terme. En effet, que ce soit du point de vue du confort thermique, des économies d’énergie, du maintien de la valeur de votre bien sur le marché de l’immobilier, il n’y a que des avantages à bien isoler son logement. C’est d’autant plus vrai, si vous utilisez l’une des multiples subventions mises à disposition par l’État et les collectivités locales. Isolation en Normandie, en Bretagne, en Ile-de-France, peu importe, pour en profiter, il vous suffit de prendre contact avec un professionnel de l’isolation situé dans votre région, rendez-vous sur ce site pour plus d’infos.

les aides d’État pour l’isolation de la toiture

Beaucoup de subventions peuvent être utilisées pour la rénovation des combles, et plus particulièrement des combles perdus. Par exemple, le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet aux particuliers, locataires ou propriétaires, de profiter d’un crédit d’impôt de 30% sur leurs travaux d’aménagement énergétique. Les plafonds pour y avoir accès sont de 8 000 € pour une personne célibataire et 16 000 € pour un couple. On peut aussi citer l’éco-prêt à taux zéro. Ce dispositif permet d’obtenir un prêt à taux zéro pour toute entreprise d’isolation comprenant les combles plus une autre partie, au moins, de la maison. Ici, pas de conditions de ressources, il faut simplement que les travaux concernent une maison dont la construction s’est achevée avant 1990. Pour finir, les Pouvoirs publics proposent également pour les travaux d’amélioration de l’habitat, un taux de TVA réduit à 5.5 %, que ce soit pour les résidences principales ou secondaires. À savoir, pour pouvoir prétendre à toutes ces subventions, il est indispensable de faire appel à un professionnel pour ses travaux.

Les autres aides pour l’isolation

Les aides et subventions ne représentent qu’une partie des ressources disponibles. On peut aussi citer celles proposées par d’autres organismes, comme :

  • les aides du programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat
  • les chèques énergies
  • la prime énergie proposée par les fournisseurs d’énergie pour les installations d’équipements de développement durable

Des aides, primes, subventions, crédits qui, en sommes, couvrent toutes les situations possibles.