réduire sa facture de chauffage

Un remplacement de chaudière doit être fait tous les 10 à 15 ans quand votre équipement commence à montrer des signes de fatigue. Aujourd’hui, vous pouvez opter pour des modèles très performants.

Pourquoi faire changer sa chaudière au gaz ?

Dans de nombreux logements, les chaudières à gaz sont obsolètes et consomment beaucoup d’énergie pour un rendement peu efficace. Après environ 12 à 15 ans d’utilisation, la plupart des chaudières commencent à montrer des signes de fatigue et malgré un entretien régulier, il devient nécessaire de changer d’équipement.

Le remplacement de chaudière à gaz doit être effectué par un professionnel si vous souhaitez pouvoir bénéficier des aides financières pour son installation. Des entreprises spécialisées comme garanka.fr/ disposent de la certification RGE, seul label reconnu par l’Etat pour une pose de chaudière qui garantit le respect des normes environnementales et une performance thermique suffisante.

Installer une chaudière à gaz nécessite des compétences particulières que seul un professionnel peut vous apporter. Grâce au changement d’équipement, vous pourrez faire environ 10 à 15% d’économies d’énergie par rapport à votre ancien modèle.

Les aides financières pour l’installation

Parce qu’il permet de faire des économies d’énergie conséquentes, le remplacement de chaudière entre dans le cadre des travaux pris en charge par les aides publiques pour la loi sur la Transition énergétique. En fonction de votre situation financière, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides cumulables.

Quelle que soit votre situation, vous avez droit au CITE (crédit d’impôt) et à la TVA réduite pour l’achat du matériel et la main-d’oeuvre. Pour le crédit d’impôt, 30% de la facture des travaux peuvent être déduits de votre impôt sur le revenu. La prime énergie peut aussi être demandée par tous les foyers, quelle que soit la situation fiscale.

D’autres aides sont soumises à un plafond de revenus. Les aides de l’ANAH peuvent financer 50% de vos travaux mais il est plutôt conseillé d’y faire appel dans le cadre d’une rénovation globale car vous devrez respecter certaines conditions, même après les travaux. Si vous avez du mal à réunir assez d’argent pour vos travaux, vous pouvez aussi demander un éco prêt à taux zéro pour une installation de chaudière à gaz.

Opter pour le contrat de maintenance

Après la pose de chaudière à gaz, vous pourrez faire de grosses économies mais vous n’êtes pas pour autant dispensé de votre obligation d’entretien annuel de la chaudière. Cette obligation incombe à tous les résidents d’un logement, que vous soyez propriétaire ou locataire afin d’éviter de recevoir une indemnisation moindre de votre compagnie d’assurance en cas de sinistre.

Pour être sûr de n’avoir aucun problème et de toujours respecter cette règle, vous avez tout intérêt à souscrire à un contrat de maintenance après l’installation de chaudière. Un ouvrier vient faire l’entretien une fois par an et si vous avez souscrit à un contrat, le déplacement est gratuit.

Certaines offres plus complètes sont plus adaptées aux chaudières plus anciennes. Vous pouvez par exemple bénéficier d’un contrat qui vous offre le déplacement et la main-d’oeuvre ou qui change gratuitement les pièces de la chaudière en cas de problème. A vous de trouver la bonne formule.