gaz naturel

Chaque mois les tarifs du gaz naturel sont revus et c’est généralement à la hausse. Cela a été particulièrement marqué en 2018 avec une augmentation de 24 % au cours de ces neuf derniers mois. Alors, vont-ils continuer sur cette trajectoire ou les consommateurs peuvent-ils espérer une trêve ?

Des millions de Français concernés par la hausse du prix du gaz

gaz naturel les prix vont ils augmenterLes tarifs réglementés ont augmenté tout au long de l’année et le mois de novembre n’a pas fait exception avec une hausse de 5,8 % au 1er novembre dernier. Des augmentations consécutives qui se répercutent d’une centaine d’euros sur les factures des consommateurs.

Ils sont 4,5 millions de foyers à être concernés étant abonnés aux tarifs réglementés qui sont fixés tous les mois par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Six autres millions de consommateurs utilisent également le gaz naturel comme moyen de chauffage et/ou de production d’eau chaude mais ont souscrit des offres de marché qui sont moins onéreuses de 5 à 10 % d’où l’intérêt de bien choisir son fournisseur de gaz. Toutefois, pour eux aussi, le prix du gaz risque fort d’augmenter puisque ces offres de marchés sont indexées sur les tarifs réglementés.

 

Les raisons de la hausse des tarifs du gaz naturel

La première raison de la hausse des tarifs du gaz naturel est toute politique. En effet, le gouvernement a décidé de faire passer le prix du kilowattheure de 5,88 à 8,45 €. Le but de la manœuvre est d’engager davantage les Français dans la transition énergétique et les encourager à consommer moins et autrement. Si vous avez besoin de conseils réduire votre consommation énergétique, consultez ceux qui vous sont donnés sur sweetyhome.fr notamment en termes d’isolation.

La hausse est même généralisée sur le marché européen car les coûts du transport, du stockage et de la distribution du gaz ont nettement augmenté notamment depuis juillet dernier.

De plus, il faut savoir que le prix du gaz est indexé au cours du pétrole et que celui-ci ne cesse d’augmenter ces derniers mois. Et à cela s’ajoutent d’autres taxes comme la Taxe Intérieure de consommation sur le gaz naturel qui a augmenté de 44 %.

Une trêve envisageable ?

Après des mois de hausse durant lesquels tout laissait à penser que le prix du gaz allait continuer à grimper, une baisse est annoncée pour le 1er décembre due à une chute du prix du baril de pétrole. En effet, le perpétuel rapport entre l’offre et la demande est à la faveur du consommateur actuellement. Le baril de Brent de mer du Nord est descendu en dessous des 60 $ pour la première fois depuis un an comme indiqué sur cette page. Cela a donc une influence positive sur les tarifs appliqués sur le gaz naturel.

Toutefois, si le tarif réglementé ne sera pas réévalué par la Commission de Régulation de l’Énergie avant le mois de juillet l’année prochaine, le prix international du marché du gaz lui ne cesse d’évoluer. Et, sur les marchés de gros, les prix des contrats de long terme ne cessent d’augmenter. Cela laisse présager que la baisse du prix du gaz n’est que temporaire et qu’elle ne sera pas la règle pour cet hiver.

Alors quelle solution pour vous préserver de cette hausse ?

Si vous voulez vous préserver d’une augmentation continue de votre facture de gaz naturel, il peut être judicieux de vous détourner des offres aux tarifs réglementés. D’ailleurs, il faut savoir qu’elles seront certainement amenées à disparaître d’ici 2023 car elles sont contraires au droit de la concurrence.

Vous avez la possibilité de faire marcher la concurrence afin de bénéficier du meilleur tarif proposé. Et, une offre à tarif fixe vous permettra d’avoir un prix qui n’évolue pas pendant un à trois selon la durée prévue lors de la signature de votre contrat.

Il existe également les offres indexées au prix du marché qui évoluent en fonction des tarifs réglementés mais en respectant un indice prévu à l’avance. En règle générale, cela vous permet de payer tout de même moins cher qu’avec les tarifs réglementés du gaz naturel.

Enfin, les prix étant fluctuants, pensez à réévaluer vos besoins et votre contrat régulièrement pour toujours avoir le meilleur prix.