Investir dans l’énergie solaire : Estimation des prix pour une installation photovoltaïque de grande envergure

installation photovoltaïque

Publié le : 03 février 20247 mins de lecture

L’installation photovoltaïque de 100 kWc présente un compromis idéal entre son prix de revient et ses rendements solaires suffisants permettant des revenus conséquents lors d’une autoconsommation (avec surplus, généralement) ou d’une vente en totalité. Alors combien peut coûter l’installation d’un bâtiment photovoltaïque de 100 kWc, existant ou à construire ? Quelle rentabilité pour 100 kWc en photovoltaïque ?

Les coûts initiaux d’une installation photovoltaïque de 100 kWc

Le prix moyen

Le prix d’une installation photovoltaïque de 100 kWc, réservée de ce fait à des surfaces étendues (environ 500 m2), est dépendant d’une pléthore de coûts initiaux comprenant ceux de main-d’œuvre, de matériaux utilisés, de la taille du système, de frais de raccordement, de la qualité des panneaux solaires posés comme du choix de leur support, de l’accessibilité au toit, et surtout de la capacité en kilowatts-crête (kWc) de l’installation. Cette unité de mesure sert à évaluer la puissance atteinte par un panneau solaire soumis à un rayonnement solaire optimal, sachant qu’une infrastructure photovoltaïque donne sa pleine puissance de rendement lorsque trois conditions sont remplies : un ensoleillement maximal (celui de midi, sans ombre), une température de 25 °C et un panneau solaire incliné à 35 °C. En tenant compte de tous ces paramètres, le prix d’une installation photovoltaïque de 100 kWc se maintient dans une fourchette comprise entre 65 000 et 180 000 euros HT.

L’installation en toiture

L’installation de panneaux solaires peut se faire sur la toiture d’un bâtiment existant : locaux industriels, immeubles de bureaux, hangars agricoles et/ou de stockage, supermarchés, collectivités territoriales, etc. C’est la solution la plus économique car elle se fait sur un support préexistant, à partir du moment où la charpente supporte la charge de l’installation photovoltaïque (environ 14 kg par m2).

La construction d’un hangar photovoltaïque

Avec la construction d’un hangar photovoltaïque clé en mains, l’investissement est plus onéreux, mais il permet de disposer d’un hangar solaire avec des panneaux orientés et inclinés de façon optimale, et ce dans une configuration idéale. Dans ce cas précis, le prix d’une installation photovoltaïque de 100 kWc est autofinançable par les revenus qu’elle engendre, en totalité ou en partie.

L’ombrière photovoltaïque

Le coût d’une ombrière s’autofinance aussi par le biais des revenus solaires ou la réduction de la facture énergétique, et ce pour un coût moyen à 120 000 euros HT, hors raccordement.

La centrale solaire au sol

La centrale solaire offre un prix de départ d’approximativement 85 800 euros HT, variable selon la nature du sol comme des terrassement nécessaires. Ce dispositif ne permet pas de profiter des aides financières de l’État, la rentabilité des 100 kWc de photovoltaïque est donc moindre.

Le calcul des charges d’exploitation

Bien comprendre le fonctionnement du photovoltaïque passe par une budgétisation des charges d’exploitation, qui sont relativement peu élevées. Ainsi, il faut prendre en compte le TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Électricité), dépendant du type de raccordement (635 euros HT en moyenne pour une vente en totalité et 299 euros HT en autoconsommation), la maintenance comme l’entretien des panneaux solaires. Ensuite, qu’il s’agisse d’une vente totale de la production ou en partie, couplée avec l’autoconsommation, les revenus générés sont imposables. Enfin, il faut prévoir une assurance en sus si celle des bâtiments ne couvre pas les panneaux solaires.

Prime à l’autoconsommation et tarif de rachat (photovoltaïque 100 kWc)

Pour un investissement en autoconsommation

Les économies se font sur la consommation de l’électricité produite par l’installation photovoltaïque, alors devenue gratuite. Au deuxième trimestre 2023, pour une certaine puissance photovoltaïque (entre 36 et 100 kWc), une prime de l’État est accordée, d’un montant de 110 euros par kWc installé. 11 000 euros sont donc à déduire du prix de la centrale solaire, ce qui booste encore la rentabilité. De plus, avec l’obligation d’achat « EDF OA », EDF est tenu d’acheter le surplus d’électricité. Le tarif de rachat du photovoltaïque pour 100 kWc est donc au prix de 0,0788 euros par kWh, un tarif garanti fixe durant vingt ans.

Pour une vente en totalité

Si toute l’électricité produite par la centrale solaire est injectée sur le réseau et vendue EDF OA, le tarif d’achat photovoltaïque est de 0,1268 euros par kWh, un tarif applicable sur une installation raccordée entre le 2ème trimestre 2023 et le 31 juillet 2023.

Production et rentabilité d’une installation de 100 kWc

Calculer en amont la rentabilité d’un projet photovoltaïque, et donc ce que donnent 100 kWc en kWh, permet d’obtenir une idée de la durée d’amortissement du projet. Évidemment, l’ensoleillement joue un rôle prépondérant dans ce calcul, tout comme le mode d’exploitation choisi. La production d’énergie diffère donc entre les départements du sud de la France, en particulier le Sud-Est, où une production d’environ 176 000 kWh par an est envisageable, contre une production annuelle moindre pour des départements plus au nord. Pour l’exemple, sur une centrale solaire de 100 kWc se situant à Valence, dans la Drôme, et ayant coûtée 85 000 euros avec 15 000 euros de frais de raccordement, le ratio estimé pour 100 kWc en kWh est d’environ 145 000 kWh par an. Ladite installation rapportera alors 18 386 euros annuels (145 000 x 0,1268) et il faudra 5,4 années pour la rentabiliser (100 000 / 18 386). Ainsi, selon la région d’installation, le prix d’une installation photovoltaïque de 100 kWc est généralement rentabilisé en 6 à 12 ans.

Envie d’en savoir (encore) plus ? Cliquez sur opera-energie.com !

Énergie propre, terres durables : L’impact des fermes solaires
Faire installer des panneaux photovoltaïques : que calculer avant de se lancer ?

Plan du site