Quelle est la meilleure façon d’économiser l’énergie et l’électricité à la maison ? Des tests ont été effectués et ont pu découvert la gaspille 16,50 euros par an. Il est même possible d’économiser plus de 800 euros par an. Mais comment faire ?

Ce que les conseils pour économiser l’énergie apportent réellement

Combien coûte un diplôme ? Tout le monde a probablement entendu dire que l’économie d’énergie dans la vie de tous les jours est bonne pour l’environnement et pour votre portefeuille. Si vous introduisez le mot-clé « économiser l’énergie » dans Google, la recherche donne près de trois millions de résultats. Jusqu’à présent, tout va bien. Mais à quoi servent réellement ces conseils ? Combien d’argent pouvez-vous économiser si vous lavez votre linge à 60 degrés au lieu de 90 degrés ? Et combien coûteront dix minutes de séchage de vos cheveux ?

Le dernier à éteindre les lumières. Et la prise de courant !

Désactivez le mode veille : ce conseil est susceptible d’être un concurrent sérieux pour le titre de « conseil le plus reconnu en matière d’économie d’énergie ». Tous les appareils électriques tels que les téléviseurs, les ordinateurs portables, les systèmes de musique et même la prise de courant continuent de consommer du courant même lorsqu’ils ne sont pas utilisés activement. Une mesure simple pour économiser l’énergie : achetez des blocs de prises avec un interrupteur et, d’un seul clic, tous les appareils branchés sont complètement éteints.

Hypothèses : fonctionnement en stand-by de 23 h/jour (hypothèse : on utilise les appareils quotidiennement pendant 1 heure).

Chose propre : économiser l’énergie pendant le lavage

La machine à laver moyenne est une véritable bête de somme : elle nettoie plus de 500 kilos de linge par an. Outre le fait qu’un lave-linge possède également un mode veille, les principaux facteurs qui augmentent la consommation d’électricité sont une température de lavage trop élevée et une faible efficacité énergétique de l’appareil.

Exemple : un cycle de lavage à 90 degrés consomme plus de 40 % d’électricité en plus qu’un cycle de lavage à 60 degrés. Il en va de même pour le lave-vaisselle : ici, 0,5 kWh d’électricité peut être économisé grâce à un cycle de lavage plus froid de 15 degrés. Si vous voulez protéger l’environnement et votre portefeuille, vous devriez moins utiliser le sèche-linge et utiliser plutôt la bonne vieille corde à linge.

3ème salle de bain de la scène de crime : conseils pour économiser l’énergie lors des douches chaudes

Un sèche-cheveux comme celui-ci, c’est quelque chose : il consomme 2 000 watts en une heure. Si vous vous séchez les cheveux tous les jours, il y a beaucoup de frais d’électricité. Cependant, la douche qui se trouve devant coûte encore plus cher que le sèche-cheveux : pour une douche de dix minutes avec une pomme de douche normale, les frais d’électricité s’élèvent à un bon 1,08 euros. Ainsi, si vous prenez une douche tous les jours, vous utilisez près de 400 euros en un an ! Au moins tous les propriétaires d’un chauffe-eau instantané peuvent économiser beaucoup d’électricité dans la salle de bains.

Quatrième joue, joue, gâteau : Mais pas de préchauffage, s’il vous plaît !

Pour la cuisine et la cuisson, on utilise environ 15 % de la consommation totale d’électricité. Ce sont avant tout de nombreuses petites habitudes, auxquelles vous devez faire face dans la cuisine, qui consomment inutilement beaucoup d’énergie. Cela comprend, par exemple, le préchauffage du four, la cuisson sans couvercle ou le passage trop tardif à la chaleur. Certains points semblent évidents, mais peuvent parfois être oubliés. Le réfrigérateur et le congélateur doivent être aussi loin que possible et se tenir à l’écart des sources de chaleur telles qu’une cuisinière, un four ou un système de chauffage.

Le sweatshirt à capuche au lieu du chauffage : que coûte un degré de chaleur ?

Chaque degré de température ambiante en moins permet d’économiser environ 6 % d’énergie. Plus une pièce est fraîche, plus il faut souvent la ventiler. Sinon, le risque de développement de moisissures est possible. Quelle est donc la température optimale ?

L’Agence fédérale de l’environnement recommande 20 degrés pour les espaces de vie. Quiconque est au travail pendant la journée devrait réduire la température à 18 degrés pendant cette période. Une absence de plusieurs jours peut faire baisser la température jusqu’à 15 degrés. Une ventilation adéquate permet également d’économiser de l’énergie. Les pertes de chaleur par les fenêtres qui sont inclinées pendant longtemps sont extrêmement élevées. En outre, il existe un risque d’infestation de moisissures si les côtés des fenêtres refroidissent trop. Une ventilation correcte signifie qu’il faut diffuser plusieurs fois par jour pendant dix minutes au maximum.

Conclusion : ces conseils pour économiser l’énergie remplissent ma caisse !

Si l’on tient compte de tous les conseils d’économie d’énergie, la consommation d’électricité est réduite d’environ 1 000 kWh par an, ce qui permet d’économiser non seulement de l’argent, mais aussi 476 kg de CO2. Ceux qui chauffent et ventilent également de manière optimale peuvent réaliser une économie totale de 855,53 euros par an.