isoler maison ancienne

Des économies d’énergie, tout le monde veut en faire, que ce soit pour alléger son budget ou protéger l’environnement. Et la bonne nouvelle, c’est que tout le monde le peut ! Avec deux avantages majeurs : réaliser des économies financières sur ses factures et être plus écolo. Comme bien souvent, prendre soin de la planète revient à dépenser moins. Lorsque dépenses il y a, il s’agit d’investissements. Mais il y a des gestes simples qui ne vous coûteront rien et permettront déjà des économies. Pour vous lancer, le plus simple est de suivre les trois piliers de l’économie d’énergie : sobriété, efficacité et renouvelable.

Recherchez l’efficacité

La première étape pour réaliser des économies d’énergie est la recherche de l’efficacité. Cela comporte deux aspects :

1-. Isoler les bâtiments anciens

Pour les bâtiments neufs, des règles urbanistiques obligent à avoir des constructions efficaces. Un audit PEB est obligatoire quand on construit. Il est indispensable d’isoler les bâtiments anciens autant que faire se peut : toiture, combles, fenêtres,

2-. Choisir des appareils peu énergivores

économie d'énergiePour cela, il faudra penser à entretenir régulièrement vos équipements. Entretenir correctement ses appareils de chauffage permet déjà d’économiser 8 à 12% d’énergie ! Si vous devez changer vos équipements car ils sont en panne ou parce qu’ils sont vieillissants et consomment trop, tournez-vous vers des équipements sobres. La classe énergétique de l’appareil vous permettra de vous y retrouver. Mais il n’y a pas que les appareils de chauffage qui peuvent être sobres ! Tous les appareils électriques sont désormais classés en fonction de leur consommation. De même, vous pouvez opter pour des ampoules basse consommation comme les LED. Enfin, pour optimiser l’efficacité énergétique de votre logement, un élément important est le duo isolation thermique / étanchéité à l’air. Vous pouvez commencer par calfeutrer vos portes et fenêtres. C’est très simple, peu coûteux et permet de belles économies. Ensuite, tout dépendra de votre logement. Faut-il remplacer les fenêtres par du double vitrage ? Changer une porte d’entrée qui laisse passer trop d’air ? Revoir l’isolation du toit ? Un investissement, certes, mais qui sera vite rentabilisé.

Commencez par la sobriété

La sobriété, c’est le deuxième pas vers l’économie d’énergie. Il s’agit donc de modérer sa consommation. En commençant par éviter le gaspillage énergétique. Par exemple en ne surchauffant pas son logement (18° dans les pièces à vivre, 16° dans les chambres et 22° dans la salle de bain suffisent), en prenant des douches plus courtes, en mettant un couvercle sur les plats que vous faites chauffer. Vous pouvez aussi éteindre votre box Internet la nuit, éteindre vos appareils au lieu de les laisser en veille, débrancher les petits appareils type micro-ondes lorsque vous ne les utilisez pas. Pensez également à débrancher vos chargeurs lorsque l’appareil est rechargé. Car, même lorsque votre téléphone ou autre n’est plus branché au bout, le chargeur continue à consommer ! Des habitudes simples qui permettent pourtant de réelles économies. Ce sont ces écogestes qui vous permettront de devenir un écocitoyen. Et de faire baisser votre facture d’électricité !

Optez pour le renouvelable

Le dernier pilier de l’économie d’énergie est assez évident : opter pour l’énergie renouvelable. Évidemment, il faudrait une initiative au niveau national pour que la production d’énergies renouvelables sur le territoire soit augmentée. Mais chacun peut aussi faire sa part. Si votre logement le permet, vous pouvez envisager la pose de panneaux solaires ou d’une petite éolienne. Il s’agit certes d’un investissement mais vous pourrez certainement bénéficier d’aides ou de primes à l’énergie. Autrement, un geste qui est possible pour tous est de changer de fournisseur d’énergie ! Désormais, les fournisseurs d’électricité verte ne manquent pas et les démarches sont très simples.