4 bonnes pratiques pour réduire votre facture de gaz

Gaz naturel

Réduire la facture d’électricité et gaz est un important enjeu économique pour de nombreux ménages français. De plus en plus de familles optent pour l’utilisation du gaz naturel. Si cette solution s’avère a priori plus économique, il n’en demeure pas moins que l’utilisation du gaz constitue un important poste de dépenses pour les foyers. Cependant, il existe une panoplie de bonnes pratiques pour réduire vos dépenses en gaz. Voici quelques-unes de ces astuces.

1. Comparer les offres des fournisseurs d’énergie

L’une des toutes premières astuces que vous pouvez mettre en pratique pour réduire votre facture consiste à changer de fournisseur. En effet, avec l’ouverture du marché de l’énergie, de nombreux fournisseurs d’énergie proposent différentes offres adaptées à tous les types de consommateurs. Cette concurrence sans cesse grandissante constitue un avantage considérable à prendre en compte si vous souhaitez réduire vos dépenses en gaz. Par ailleurs, l’émergence des fournisseurs alternatifs constitue également une solution incontournable pour atteindre cet objectif noble. Il va sans dire que ces fournisseurs alternatifs présentent des tarifs plus compétitifs. En faisant une comparaison des différentes offres de prix des fournisseurs, vous êtes en mesure de trouver avec plus de facilité une proposition plus avantageuse et adaptée à vos exigences. Vous pourrez faire des économies allant jusqu’à 10 % comparativement aux tarifs réglementés.

2. Souscrire à un contrat de gaz à prix fixe révisable à la baisse

Une autre bonne pratique pour réduire vos dépenses est relative à la souscription à un contrat de gaz. En réalisant une telle manœuvre, vous vous protégez contre les éventuelles inconstances du marché. En effet, il n’est pas rare que le prix du gaz soit à la hausse ou à la baisse. Dans l’un ou l’autre des cas, votre fournisseur analyse l’évolution du tarif réglementé et ajuste le prix de votre consommation en fonction de cette fluctuation. Ainsi, si au bout d’un an, il y a une hausse sur le prix du gaz, votre tarif demeure tel qu’il a été fixé dans le contrat. Cependant, lorsque le prix du gaz baisse, votre tarif est également revu. Mieux, avec ce type de contrat, vous pouvez changer de fournisseur, optimiser votre consommation sans engagements. Vous avez la possibilité de résilier le contrat sans avoir à payer des frais afférents.

3. Adopter des gestes écologiques

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les gestes les plus simples peuvent être très importants pour réduire votre consommation en gaz et économiser. En réalité, vous n’avez nullement besoin d’entreprendre dans l’immédiat des travaux d’isolement. Il n’est même nullement besoin de procéder tout de suite au remplacement des installations. Parmi les nombreux gestes simples, la meilleure astuce consiste à définir une bonne température pour votre logement. Au-delà, il est vivement avisé de vous servir des thermostats des radiateurs ou d’une horloge de programmation pour régler la température dans les pièces de votre maison. Le régime doit être compris entre 19 et 20 degrés Celsius en journée. Pendant la nuit, la température optimale est de 17 degrés Celsius. Lorsque vous vous absentez, n’oubliez surtout pas de baisser le chauffage. Vous pouvez également compléter votre chauffage central en y ajoutant un chauffage d’appoint au bois. Pensez également à remplacer votre chaudière par une installation moderne à haut rendement.

En outre, réduire votre consommation en eau chaude pourrait diminuer considérablement votre consommation en gaz et vous permettre d’économiser. Priorisez les douches à bain, puis ne faites couler l’eau que si vous en faites usage. Vous pouvez également installer des équipements tels que l’économiseur d’eau, un stop douche. Cela vous aidera à faire des économies importantes. Par ailleurs, vous pouvez aussi réduire votre consommation de gaz en cuisine au moyen d’astuces simples et anodines. Vous avez par exemple la possibilité de mettre un couvercle sur vos casseroles pour faire bouillir plus rapidement l’eau. Privilégiez les ustensiles dont le diamètre correspond à celui de vos plaques et éteignez les plaques quelques instants avant la fin de la cuisson sont des pratiques recommandées qui vous aideront à limiter les pertes en énergie.

4. Améliorer l’isolation de votre maison

Lorsque votre logement est mal isolé, cela entraine la perte d’une quantité importante de chaleur. Assurer une bonne isolation de votre habitation vous permet surtout d’éviter de payer pour une consommation qui ne vous sert pas. Pour y arriver, de nombreuses solutions vous sont proposées. Entre autres, vous pouvez mettre des rideaux épais pour couvrir les fenêtres de votre maison ou fermer les volets en vue de conserver la chaleur. Vous pouvez aussi calfeutrer les portes qui donnent accès à des pièces non chauffées ou à l’extérieur grâce à des barres coupe-froid. Dans le meilleur des cas, osez entreprendre des travaux d’isolation plus importants dans votre logement.

Comment économiser sur vos factures d’électricité au bureau ?
Consommation énergétique : 5 conseils pour bien choisir vos appareils électroménagers