Renforcer l’étanchéité des ouvertures et l’isolation thermique d’un logement s’inscrit dans une démarche d’économie d’énergie, mais génère une hausse de l’hygrométrie qui dégrade l’air intérieur.

Topo sur les moyens de renouveler l’air dans sa maison.

Pourquoi renouveler l’air de sa maison ?

Le renouvellement régulier de l’air de la maison est nécessaire pour le maintenir sain.

En effet, l’air intérieur peut être aussi pollué que celui de l’extérieur et les pathologies ou autres affections pulmonaires se répandent rapidement.

D’autant plus que les personnes qui passent 90 % de leur temps à l’intérieur s’exposent durablement aux polluants.

Comment renouveler l’air de sa maison ?

Une aération suffisante est nécessaire pour une bonne isolation. Idéalement, l’air intérieur devrait se renouveler toutes les heures.

Diverses méthodes d’aération, de la plus simple à la plus élaborée existent.

– Ouvrir grand les fenêtres plusieurs fois par jour entraîne une déperdition de la chaleur et permet à la pollution extérieure d’entrer.
– Poser des grilles d’aération près du plafond et du sol dans les pièces humides apporte de l’air froid en hiver et le renouvellement est loin d’être optimal en été.
– La meilleure solution consiste à installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui assure l’extraction sans dépendre des conditions climatiques extérieures. En plus d’éviter l’invasion des polluants, une VMC double flux limite au maximum les pertes thermiques.
– Outre la ventilation, le nettoyage des filtres des divers appareils et des luminaires sont d’autres actions essentielles garantissant la qualité de l’air.

Quels sont les travaux de rénovation les plus rentables ?

Lors de l’achat d’un bien immobilier ancien qui nécessite une rénovation ou de travaux concernant son propre logement, il n’est pas toujours évident de hiérarchiser les opérations prioritaires au-delà de celles qui semblent évidentes, comme par exemple la rénovation d’une toiture qui n’est plus étanche.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques-unes des rénovations les plus rentables.

L’isolation des combles

En hiver, il faut savoir que 30% de la chaleur s’échappe par le toit d’une maison non isolée.

Une isolation efficace des combles permet de réaliser des économies de l’ordre de 10 à 25% sur votre facture énergétique.

L’isolation des murs extérieurs
L’isolation des murs extérieurs de votre maison, que celle-ci se fasse par l’intérieur (ITI) ou l’extérieur (ITE), est également une opération à considérer.

Elle vous permet de réaliser une économie moyenne pouvant aller jusqu’à 15% sur vos factures de chauffage par rapport à un logement peu ou pas isolé.

L’isolation des sols
Les murs ne sont pas les seuls à mériter votre attention.

Le froid arrivant également par les sols, ceux-ci ne doivent en aucun cas être négligés.

L’isolation des planchers bas peut vous permettre de réaliser des économies de l’ordre de 10% sur votre facture de chauffage.

Le renouvellement du système de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage
Saviez-vous que le chauffage et la production d’eau chaude représentent respectivement le 1er et 2ème poste de dépense en énergie pour un ménage français ?

Pour diminuer de manière significative ces dépenses, l’isolation thermique est la première étape.

Ensuite, il existe des dispositifs innovants et respectueux de l’environnement tels que le chauffe-eau thermodynamique ou encore le chauffe-eau solaire.

Concernant le chauffage, vous pouvez choisir de remplacer votre ancienne chaudière par un dispositif fonctionnant au bois (l’énergie la moins chère du marché), une pompe à chaleur, une chaudière à condensation ou encore un système combiné solaire.

La pose de panneaux solaires
Investissement sur le long terme, les panneaux solaires permettent une production d’énergie en phase avec vos besoins et la réalisation d’une économie moyenne comprise entre 200 et 600 euros par an.

Pour réaliser ces travaux de rénovation énergétique et comme évoqué plus haut, des aides financières vous sont accordées pour amortir l’investissement de départ.